Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harkis du Loiret.com
  • Harkis du Loiret.com
  • : Défense des intérêts des harkis, de leurs veuves et de leurs enfants, devoir de mémoire, reconnaissance, justice et réparation, solidarité avec le monde combattant.
  • Contact

Profil

  • 2id-harkis du Loiret
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.

Recherche

Archives

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 19:45

Le 26 septembre dernier est paru au Journal officiel un arrêté fixant la liste des associations de rapatriés devant siéger aux commissions du contentieux de l’indemnisation instituées par la loi du 15 juillet 1970.

 

Aucune association représentant les anciens harkis n’y figure, comme si les harkis n’avaient pas laissé en Algérie de biens et qu’ils ne méritaient pas d’être indemnisés, ni de siéger au sein d’instances représentatives pour s’y faire entendre.

 

Les harkis sont une nouvelle fois oubliés, comme d’habitude depuis de nombreuses années. Déjà, souvenez-vous, en Algérie, on les avait désarmé et oublié de les rapatrier, les laissant se faire massacrer.

 

Rappelez-vous aussi de la première loi d’indemnisation en 1970 (loi n° 70-632 du 15 juillet 1970, parue au Journal officiel du 17 juillet 1970) : elle ne mentionnait nullement les harkis parmi les rapatriés à indemniser. Il a fallu attendre 1978 pour s’apercevoir de leur existence et daigner les intégrer au dispositif d’indemnisation : loi n° 78-1 du 2 janvier 1978, parue au Journal officiel du 3 janvier 1978, qui stipule dans son article 23 que « la forclusion est levée à compter de la promulgation de la présente loi pour une durée de cinq ans pour le dépôt des demandes d’indemnisation des biens perdus en Algérie par les Français de souche islamique rapatriés tardivement. »

 

Au passage on aura tous remarqué qu’il existe des Français de souche islamique…….comme il existe bien entendu des Français de souche catholique !

 

Hé oui, l’histoire se répète : on continue d’oublier les harkis, d’oublier qu’ils sont aussi des rapatriés et qu’ils sont concernés par les dispositions des lois relatives à l’indemnisation des Français dépossédés de biens situés dans un territoire antérieurement placé sous la souveraineté, le protectorat ou la tutelle de la France.

 

Le ministre de l’intérieur (qui a rédigé l’arrêté en question) a été saisi par courrier en son temps…..et il a oublié de nous répondre.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires