Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harkis du Loiret.com
  • Harkis du Loiret.com
  • : Défense des intérêts des harkis, de leurs veuves et de leurs enfants, devoir de mémoire, reconnaissance, justice et réparation, solidarité avec le monde combattant.
  • Contact

Profil

  • 2id-harkis du Loiret
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.

Recherche

Archives

18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:49

L’association 2ID-Harkis du Loiret invite les associations de harkis à relayer le communiqué suivant proposant de boycotter la cérémonie du 25 septembre 2011:

 

Communiqué de presse

  

Les harkis du Loiret, comme tous les harkis de France, demandent depuis de nombreuses années que l’Etat français reconnaisse par une loi sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis en 1962.

En 2007, ils pensaient être enfin entendus lorsque un candidat à l’élection présidentielle, devenu depuis président de la République, à déclaré solennellement que s’il était élu, il reconnaîtrait la responsabilité de la France dans le drame des harkis.

Quatre ans après, ils déchantent en constatant que rien n’a été fait et qu’ils sont une nouvelle fois oubliés et sacrifiés au nom de l’intérêt supérieur de la Nation.

C’est pourquoi, ils ont décidé de ne pas participer ni à Paris ni en province à la cérémonie du 25 septembre, censée leur rendre hommage, pour manifester leur mécontentement et rappeler que des promesses ont été faites et qu’elles n’ont toujours pas été tenues.

Ils ne contestent aucunement le principe de cette journée nationale d’hommage aux harkis, à laquelle ils sont attachés et participent chaque année. Ils souhaitent simplement attirer l’attention de leurs élus sur leur principale revendication, la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans le drame vécu après 1962, et exiger que les engagements pris soient respectés.

C’est dans cet esprit qu’ils invitent tous les harkis de France à rester chez eux le 25 septembre prochain et manifester ainsi leur mécontentement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires