Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Harkis du Loiret.com
  • Harkis du Loiret.com
  • : Défense des intérêts des harkis, de leurs veuves et de leurs enfants, devoir de mémoire, reconnaissance, justice et réparation, solidarité avec le monde combattant.
  • Contact

Profil

  • 2id-harkis du Loiret
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.
  • Association ayant pour objet d'informer les anciens harkis et leurs familles et de défendre leurs droits et leur mémoire.

Recherche

Archives

15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 06:57

On raconte que le Président de la République présidera la cérémonie en hommage aux harkis le 25 septembre prochain à Paris, alors qu’en quatre ans de présidence il ne l’a jamais fait. C’est qu’il a certainement une déclaration capitale à nous faire et, pourquoi pas, nous promettre qu’il va tenir ses engagements.

En tout cas, il en aura fallu du temps pour qu’il se rappelle notre existence et, qui sait, sa promesse de 2007 de « reconnaître la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis en 1962 ».

Mais il est peu probable que notre président ait du temps à nous consacrer, même le 25 septembre, et accède à notre revendication (la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans le drame des harkis) alors même qu’il est bien occupé par la crise financière et qu’il s’apprête à imposer une cure d’amaigrissement aux finances publiques, sans oublier la rumeur selon laquelle qu’il n’y aurait pas d’indemnisation pour les harkis.

Nous serions bien naïfs d’imaginer que dans ce contexte de crise où l’on demande à tous des  efforts, nous serions l’exception à la règle. Compte tenu du nombre important de nos associations et de notre incapacité à nous rassembler, nous serons une nouvelle fois sacrifiés au nom de l’intérêt supérieur de la Nation.

Et même s’il faisait un geste en notre direction, répondant à notre attente (un miracle est toujours possible), devons-nous pour autant le croire, alors que les promesses précédentes n’ont pas été tenues?

En tout état de cause, la logique voudrait que les harkis ne participent pas à la cérémonie du 25 septembre prochain pour manifester leur mécontentement et exigent le vote, avant les élections présidentielles, d’une loi reconnaissant la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon et le massacre des harkis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rose des sables 18/09/2011 00:25



Cérémonie à l'Hôtel national des Invalides à l'occasion de la journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations
supplétives" Alors! pas de reconnaissance, 50 ans  après l’indépendance de l’Algérie? pourqoui les choses évoluent pour les harkis dans un sens
défavorable à leur attentes les plus légitimes


En Algérie vous étiez des indigènes standings colonie, vous  êtes passés après le départ du pays
d‘avant au  statut d'indigène standing métropole,Le chemin de la désillusion est encore
long  chez les harkis bizarrement fiers de l’être et pourtant   quoi de plus simple de se poser la
question, est-il un français celui qui se nourrit de Talghouda?



2id-harkis 20/09/2011 20:43



Nous ne réclamons pas la reconnaissance car nous nous l’avons déjà obtenu (loi du 23
février 2005). Ce que nous voulons aujourd’hui, c’est la reconnaissance par l’Etat français de sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis en 1962,  à travers une nouvelle loi, de manière à pouvoir mettre enfin derrière nous (mais sans oublier les sacrifices des uns et autres dans ce conflit meurtrier) les
souffrances endurées et les querelles stériles. Et être des Français à part entière qu’il n’est pas besoin d’assister éternellement et d’utiliser à l’approche des élections.


Qu’on le veuille ou non, nous sommes Français comme d’autres sont Algériens, Italiens ou
Camerounais.


Il y a des Algériens qui sont Canadiens, Anglais ou Espagnoles. Il y a même des Algériens,
qui n’étaient pas harkis, qui sont  devenus Français et d’autres qui souhaitent le devenir. Cela ne pose de problème à personne et surtout pas à
nous ;


Ce qui gêne beaucoup de détracteurs, ce n’est pas d’avoir une autre nationalité que la
nationalité algérienne, mais d’être Français et de le revendiquer….et sans se poser de question.



SMATI 17/09/2011 21:53



Bonjour, je consulte pour la 1ère fois ce site. je naviguais sur le net après une discussion avec mon père qui me parlait d'une manifestation le 25/09/2011 à Paris. Fils de Harki, je ne me suis
pas vraiment impliqué jusque là mais je compte bien rattraper le temps. L'injustice de notre pays ,la France, envers ceux qui ont sacrifié leur vie pour elle n'est pas
tolérable. Autant que les promesses de nos politiques non tenues, mais pour qui on nous prend ? Rien ne sera possible sans une union de toutes nos forces et en particulier nous les enfants
de Harkis ! Notre devoir est de faire respecter le devoir de mémoires de nos ainés et de faire en sorte que les réparations tant attendues soient honorés. C'est une question de respect. En
conéquence, il s'agit de nous unir et de nous inviter à cette manifestation du 25/09/2011 où seuls les Présidents d'associations sont conviés. Ces derniers doivent compter avec nous et agir dans
l'întérêt de Tous ! J'irai renouveller cette invitation sur tous les sites et autres médias permettant ainsi d'assurer le succès de cette opération. C'est en faisant du bruit que nous obtiendrons
réparation. Je propose à toutes les personnes qui m'ont lu et qui sont avec moi de laisser leur coordonnées. Ainsi, nous garderons le contact avant, pendant et après et grandiront ensemble !
L'union fait la force et nous ne sommes pas plus bêtes que les autres ! N'est ce pas Madame Boughrab !



2id-harkis 19/09/2011 23:21



Je vous remercie de votre intervention car c’est l’avis la parole des nos adhérents, des sympathisants et de tous ceux qui se sentent
concernés par notre situation nous intéresse et fait progresser notre réflexion et nos idées.


Nous sommes donc à l’écoute de toutes les propositions et prêts à les relayer lorsqu’elles nous paraissent raisonnables et défendables . A
contrario, nous nous efforçons de de répondre, bien évidemment  sans polémiquer et en argumentant, à toute critique et à toute idée farfelues s
les


Pour ce qui est de boycotter le 25 septembre prochain, voici quelques arguments en faveur de cette proposition :


-          le président de la République participerait à cette cérémonie (alors qu’il ne l’a jamais fait auparavant) et en aucun il n’est souhaitable de cautionner
son intervention par notre présence,


-          nous ne remettons pas en cause cette journée à laquelle nous sommes attachés, mais manifestons par notre absence notre mécontentement,


-          il paraît difficile d’assister à cette cérémonie, réservée aux responsables associatifs, si l’on n’est pas officiellement invité,


-          il est toujours difficile de mobiliser des adhérents et de les faire déplacer à Paris (distance, coût, logistique…), surtout à une semaine de la
cérémonie,


-          nombreux sont celles et ceux qui ne se déplacent plus pour ce type de cérémonie,


-          il est plus facile en revanche de rester chez soi et de faire l’économie d’un déplacement,


-          notre absence sera plus remarquée que notre présence surtout si nous ne sommes pas capables de mobiliser,


-          jusqu’à présent toutes les manifestations organisées à Paris n’ont pas eu le succès attendu,


-          il n’est jamais bien vu de perturber le protocole d’une cérémonie commémorative : nous risquons d’avoir un effet contraire à celui escompté.


J’ajoute que si vous êtes capable de faire notre unité et de mobiliser, alors que d’autres s’y emploient dans le cadre associatif depuis de
nombreuses années sans y être parvenus, alors vous pouvez compter sur moi et c’est sans hésiter que je rejoindrai votre association….



djera 15/09/2011 21:17



bonsoir, je suis tout a fait d'accord avec vous quand a la non participation des harkis à PARIS en presence du president , moi de toute façon je ne participerais pas et je ne ferais pas la
déplacement même gratuitement ,le gouvernement nous ignore depuis 4 ans je ne vois pas le besoin d'etre present ,nous reconnaitrons bien sur toujours les personnes qui ont pour habitude
d'aller se faire achetés comme ils savent faire ,bien a vous